Terra libra l   www.polmar.com

dauphin_home.gif (1599 octets)  

Jeudi 11 Janvier 2001

Jean-Claude Gayssot retient la solution du pompage

Finalement, le styrène contenu dans le navire chimiquier Ievoli Sun sera pompé. Ainsi en a décidé le ministre de l'Equipement, des Transports et du Logement Jean-Claude Gayssot. Après avoir examiné les propositions de traitement de l'épave faites par l'armateur du navire et son assureur, le ministre a retenu la solution du pompage du styrène et du fioul de propulsion. Les solutions consistant à abandonner sur place les cargaisons, à remonter l'ensemble de l'épave ou à la couvrir par un sarcophage ont donc été définitivement écartées.

"Cette proposition a fait l'objet d'un avis positif unanime du comité de pilotage et du groupe d'experts présidés par le Secrétaire général de la Mer, ainsi que des autorités britanniques et des représentants des îles anglo-normandes", précise le cabinet du ministre. L'armateur et l'assureur du Ievoli Sun seront chargés des opérations de pompage sous le contrôle de l'Etat, conformément à la mise en demeure du Préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord. Le projet de cahier des charges, qui sera présenté au ministre d'ici à la fin du mois de janvier, devra également prévoir les modalités d'enlèvement de l'isopropanol et du méthyléthylcétone. L'objectif est de démarrer le chantier au cours de la seconde quinzaine du mois de mars. Le chimiquier italien avait sombré le 31 octobre dernier à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de l'île anglo-normande d'Aurigny, avec une cargaison de 6.000 tonnes de produits chimiques, dont 4.000 tonnes de styrène, et 140 tonnes de fioul.

Jeudi 11 Janvier 2001 © Source Yahoo

dauphin_home.gif (1599 octets)