Terra libra l   www.polmar.com

dauphin_home.gif (1599 octets)  

Samedi 04 Novembre 2000

Une autre nappe décelée

Hier matin, une nouvelle nappe a été décelée au-dessus de l'épave du Ievoli Sun a indiqué Rémi Thuau, préfet délégué de la zone de défense Ouest. « Les deux missions aériennes de la matinée ont permis de déceler une couche d'apparence noirâtre de 500 m de long sur 500 m de large. Une nappe a aussi été décelée au-dessus de l'épave », a déclaré le préfet sans toutefois en préciser la nature.
Des prélèvements d'air effectués jeudi soir en six points du littoral de la Manche ont fourni des résultats satisfaisants, puisqu'ils ne comprennent aucune trace des produits chimiques transportés par le chimiquier.
En outre, le chalutier Gwen Breizh de l'IFREMER est sorti en mer hier pour prélever des crustacés et des poissons.
Le navire effectuera dix autres prélèvements aujourd’hui dont les résultats seront connus en début de semaine prochaine. D’autre part, un robot autopropulsé inspectera l’épave mardi matin.

styrene_G_A_0211.jpg (8637 octets)

Le test du CEDRE : forte évaporation

Le CEDRE (Centre d’étude, de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux), installé à Brest, a observé hier, suite au test effectué dans un batteur de houle contenant 10 m³ d’eau, que la très grosse majorité des dix litres de styrène versés jeudi s’étaient évaporés. La proportion atteint même 99,4 %. Reste à vérifier quel est le comportement du styrène dans les conditions que connaît le Ievoli Sun. Suite à ce test, Le CEDRE a aussi constaté qu’il n’y avait pas polymérisation mais formation de micro-émulsion. Une polymérisation ne serait pas toxique alors que l’émulsion le serait a priori plus.

Samedi 04 Novembre 2000 © Source Le Figaro

dauphin_home.gif (1599 octets)