Terra libra l   www.polmar.com

dauphin_home.gif (1599 octets)

Mercredi 01 Novembre 2000

La fosse des Casquets : le dépotoir de l’océan

La fosse marine des Casquets a connu plusieurs précédents en matière de pollution. Munitions de la seconde guerre mondiale, déchets nucléaires, pesticides, carburant : les catastrophes écologiques se sont succédées dans cette zone.

Le trafic commercial des substances dangereuses et des hydrocarbures y est très important : en 1999, 50 navires par jour en moyenne ont déclaré transporter des substances dangereuses. Entre 1951 et 1998, la Manche a connu 26 accidents de pétroliers.
La Grande-Bretagne a reconnu avoir déversé dans la zone de la fosse des Casquets quelque 17.000 tonnes de fûts contenant des déchets de faible à moyenne radioactivité, entre 1950 et 1963. En juin dernier, Greenpeace avait filmé ces fûts de déchets radioactifs , rouillés, cassés et désintégrés .
Des explosifs datant de la Seconde Guerre mondiale avaient déjà été immergés dans la fosse, profonde de 160 mètres environ.
Dans le même secteur, en mars 1989, un conteneur de 5 tonnes de lindane, un pesticide toxique, avait coulé. L'épave du navire auquel appartenait ce conteneur, le Perentis, repose toujours à 44 milles du Cotentin, dans les eaux territoriales britanniques.
En décembre 1993, le porte-conteneur Sherbo perdait à son tour 90 de ses conteneurs à la suite d'une tempête, dont dix contenaient des pesticides . D es petits sachets de produits toxiques avaient été retrouvés sur les plages du Cotentin. Au bout de trois mois néanmoins, le produit ne représentait plus de dangers pour la faune et la flore.

Mercredi 01 Novembre 2000 © Source Le télégramme

dauphin_home.gif (1599 octets)